Bière

Ceci n’est pas une bière de fille

***Lancement d’une nouvelle bière le lundi 8 mars 2021 à 12h sur Katchouk Bière-Trotter !***

Idéation

En mars 2018, dix femmes issues du milieu brassicole québécois ont participé à une mission au Vermont visant à découvrir et comprendre les bonnes pratiques des brasseries de cette région pour mieux s’en inspirer. Cette tournée a permis à des femmes d’ici de rencontrer d’autres femmes qui occupent des postes similaires et d’en apprendre plus sur des métiers, la plupart du temps, occupés par des hommes.

Je raconte le voyage ici: Trip de filles de bière au Vermont

Pour visionner la vidéo, c’est ici: Mission brassicole au Vermont (AMBQ)

katchouk-biere-trotter-gourmande-trip-de-filles-vermont

C’est lors de ce voyage qu’une réelle amitié s’est créée entre ces femmes et que l’idée est née de brasser une bière collaborative et à leur image. Cette première édition est lancée officiellement le 8 mars 2021, permettant du même coup de souligner la Journée internationale des femmes!

Une bourse d’études

En guise de solidarité, une partie des profits de la vente de cette bière servira à constituer une bourse d’études de 5 000 $ qui sera remise à une femme de l’industrie afin que celle-ci puisse suivre une formation à l’IBQ – Institut Brassicole du Québec !

Les femmes à l’emploi d’une microbrasserie québécoise membre de l’AMBQ peuvent soumettre leur candidature via un formulaire jusqu’au 19 mars 2021 à 16 h. Pour information, communiquez avec Caroline Leclerc au 418-255-1965 ou caro@ambq.ca.

La récipiendaire sera déterminée par un jury de 6 personnes.

Les femmes derrière le projet

Caroline Leclerc, coordonnatrice, AMBQ

Caroline travaille dans les médias de Québec depuis 2002, où elle a débuté sa carrière de caméraman-monteur. Au fil du temps, l’occasion s’est présentée de faire un saut devant la caméra et elle a tout de suite eu la piqûre! Il n’en fallait pas plus pour la convaincre de déployer tous les efforts nécessaires pour mener à bien son projet d’émissions sur les microbrasseries québécoises : Ça va brasser!

Annie St-Hilaire, copropriétaire, Microbrasserie du Lac Saint-Jean

Aujourd’hui, en plus de l’animation de l’émission de télévision Vacances Nature, elle mène de front plusieurs projets dans le monde des communications et de la bière. Elle travaille avec l’Association des Microbrasseries du Québec à titre de coordonnatrice aux communications, marketing et congrès. Elle s’est également impliquée au sein de plusieurs organisations du monde brassicole telles que Le Bières et Saveurs de Chambly et La Soirée des Brasseurs à Shawinigan. Tout en poursuivant sa carrière dans le monde des médias, elle se passionne toujours par l’industrie microbrassicole et ses artisans, et est constamment à la recherche de nouvelles informations pour parfaire ses connaissances.

Elle est copropriétaire de la première microbrasserie du Lac-Saint-Jean, ouverte en 2007. Elle a trois enfants et une autre deuxième grosse famille, celle de la microbrasserie avec ses 15 employés à temps plein et ses 50 l’été. Elle dirige les ventes sur place de la boutique et du restaurant, ainsi que sur le réseau de distribution. Elle s’implique également pour les événements culturels locaux.

Érika Godbout, directrice marketing et communications, Les Brasseurs du Nord – Boréale

Érika est bachelière en communication publique de l’université Laval. Elle a d’abord travaillé pendant 10 ans comme gestionnaire de marque d’envergure pour de grandes agences de publicité, dont Cosette. Puis, son côté épicurien l’a peu à peu amené à travailler en marketing pour des entreprises de restauration et de transformation alimentaire. En 2015, elle fait le saut chez Brasseurs du Nord – Boréale où elle dirige le service de marketing. Elle y découvre enfin un monde rempli d’innovations qui lui permet de mettre à profit sa créativité et son savoir-faire.

Marie-Claude Thiffeault, copropriétaire, Microbrasserie À la Fût

Diplômée en communication à l’Université Laval et détentrice d’un DESS en communication marketing de HEC Montréal, Marie-Claude a roulé sa bosse dans quelques grandes agences de publicité de Québec et Montréal avant de revenir fonder une famille dans sa région natale, la Mauricie. En 2016, elle rejoint la famille de cowboys de la Microbrasserie À la Fût en tant que responsable des communications, puis comme membre coop. Elle participe aussi à la fondation de la Route des Brasseurs de la Mauricie afin de mettre en lumière la richesse du terroir brassicole de son coin de pays.

Anne-Sophie Legendre, directrice des Opérations, Boswell Brasserie Artisanale

Ayant occupé diverses fonctions en restauration depuis son adolescence, c’est en 2008, au sein de la dynamique brigade du St-Bock, que naît son intérêt pour la microbrasserie. À la suite d’une maîtrise en Littérature et d’un parcours exploratoire assez libre du milieu brassicole québécois, elle intègre en 2016 l’équipe de Boswell Brasserie Artisanale. Elle y occupe depuis deux ans le poste de Directrice des Opérations.

Karine Savard, copropriétaire, Microbrasserie St-Pancrace

Native de Baie-Comeau, Karine est copropriétaire et fondatrice de la première microbrasserie nord-côtière. Cumulant plusieurs années d’expérience en restauration et en gestion de projet touristique, elle est responsable du développement et des opérations du Pub de la microbrasserie. Depuis huit ans maintenant l’équipe du St-Pancrace s’est donné comme mission de produire, promouvoir et commercialiser des produits brassicoles distinctifs et représentatifs du terroir nord-côtier.

Geneviève Lacroix, biérologue, La Barberie – Microbrasserie coopérative de travail

Curieuse et passionnée de cuisine, de vin et de bière, Geneviève a étudié dans plusieurs domaines incluant la restauration et la gestion des ressources humaines. Depuis 2008, elle travaille à La Barberie, coopérative dont elle est membre-propriétaire et où elle a occupé différents postes. Son enthousiasme naturel ne fait qu’augmenter lorsque vient le temps de travailler en équipe et de transmettre ses connaissances et son amour pour la bière.

Caroline Ruel, superviseure de Production, Les Brasseurs du Nord – Boréale

Caroline a débuté son parcours dans le milieu brassicole chez Les brasseurs sans gluten, comme coordonnatrice aux approvisionnements en 2016. Durant cette même année, le groupe Glutenberg ouvrait son nouveau bébé ; la Brasserie & Distillerie Oshlag. Son implication importante dans la nouvelle micro lui a valu le poste de directrice d’usine en 2017. Assoiffée de défis et de nouveaux projets, Caroline joint l’équipe des Brasseurs du nord en 2019 comme superviseure de production où elle continue à ce jour son implication et son partage de connaissances.

Et moi! Katia Bouchard, cheffe communications et philanthropie chez Éducaloi, experte en bière et blogueuse

J’ai toujours aimé la bière, mais j’ai fait son entrée dans le milieu brassicole en 2007 comme spécialiste en communications pour le festival Mondial de la bière de Montréal. En 2010, j’ai créé ce blogue afin de faire le récit de mes voyages brassicoles et d’amener les curieux à découvrir le monde de la bière. Depuis ce temps, j’ai beaucoup lu, j’ai suivi des cours et raffiné mon goût, si bien qu’aujourd’hui, je m’intéresse également aux accords bières et mets, à la gastronomie, aux plaisirs de la table et au tourisme gourmand.

Animatrice, rédactrice, chroniqueuse et conférencière, je multiplie les plateformes pour raconter la bière et lui rendre ses lettres de noblesse!

La bière

Le nom

  • L’expression « bière de fille »

Ce nom, c’est un gigantesque pied de nez à ceux qui utilisent l’expression «bière de fille» pour parler d’une bière sans intérêt, insipide, inintéressante, faible en alcool, à base de fruits ou… de couleur rose!

  • La phonétique

Le nom fait aussi référence à de l’abréviation du style de la bière (NEIPA) comme dans «Ceci N’EST PAS une bière de fille!»

  • L’utilisation de la négation qui mène à l’inclusion

Ceci n’est pas une bière de fille… c’est une bière pour tout le monde!

Le mélange de houblons PINK BOOTS SOCIETY

La bière a été brassée avec le mélange de houblons de la Pink Boots Society. Chaque année, cette association internationale à but non lucratif – dont la mission est d’aider, d’inspirer et d’encourager les femmes de l’industrie à poursuivre leur carrière et parfaire leur formation – organise une journée spéciale, le Pink Boots Collaboration Brew Day®, où les membres créent un nouveau mélange de houblons qu’elles utilisent ensuite durant l’année suivante.

Le mélange Pink Boots Society 4e édition inclus les houblons Cashmere, Ahtanum®, Citra®, Loral® et Sabro®. Ce mélange exceptionnel met en vedette des caractéristiques aromatiques tropicales, herbacées, boisées et d’agrumes.

La maître-brasseuse

Bien sûr, le concept de « brassage collaboratif » représente un vrai défi en pleine pandémie! Comme il nous était impossible de nous déplacer, nous avons demandé à Karyn Bélanger, directrice Qualité et maître-brasseuse chez Boréale, de nous représenter!

Informations complémentaires

Style :                          New England Indian Pale Ale (NEIPA)

Taux d’alcool :           6 %

Format :                      canette 473 ml

Disponibilité :            trouver un point de vente près de chez vous ici

L’illustration

L’illustration sur l’étiquette a été développée par l’illustratrice et artiste Pauline Stive.

En référence à Magritte, la mosaïque de « portrait de femmes » a été choisie pour démontrer l’inclusion et la diversité. La palette de couleur rose-mauve se veut également un pied de nez à l’expression « bière de fille ».

Parmi les visages inconnus, pourrez-vous repérer celui des 9 femmes qui ont participé à ce projet?

Remerciements

Ce projet a pu être réalisé grâce à la collaboration de la brasserie Les Brasseurs du Nord – Boréale. Un merci bien spécial à Gabriel Dulong, maître-brasseur chez Boréale.

Merci à la Yakima Chief Hops de nous avoir donné accès à l’exceptionnel mélange de houblons de la Pink Boot Society.

Merci également à l’Association des microbrasseries du Québec pour l’organisation de la mission au Vermont et la coordination de la bourse d’études.

Un immense merci aux microbrasseries et brasseries artisanales du Québec qui reconnaissent l’importance du travail des femmes dans le succès de l’industrie brassicole des 30 dernières années en leur permettant de se former, d’apprendre et de performer.

Enfin, merci à ces hommes qui nous entourent, qui nous supportent et qui créent des milieux de travail respectueux où les forces vives s’unissent plutôt que de s’opposer.

Coup de chapeau à Erika, pour ta ténacité devant l’adversité!

Audrey, on te salue!